Papiers peints catégories - Jardins d'Eden

39 papiers peints

 
Papiers peints Jardins d’Eden – jardin paradisiaque chez vous

Vous pensez que les motifs à fleurs ne sont pas faits pour vous? Qu’ils sont trop mielleux, trop adorables, trop gamine, comme certains le disent ? Bon, évidemment vous n’avez pas encore vu la collection originale des papiers peints à fleurs de myloview, intitulée Jardins d’Eden. Les fleurs sur ces papiers peints n’ont rien à voir avec les fleurs typiques - lyriques et éphémères. Les fleurs proposées par myloview sont sauvages, un peu folles, elles ressemblent aux peintures des artistes qui travaillaient sous l’influence du peyotl ou aux peintures des fauvistes (ce qui est, à vrai dire, presque la même chose). Ces papiers peints nous montrent une autre image des fleurs : en désordre, luxuriantes et impossibles à comprendre. Ce ne sont pas les fleurs que l’on peut couper et mettre dans un vase pour qu’elles y restent sagement. Ces papiers peints représentent des fleurs dangereuses et attirantes. Leurs contours sont flous, comme s’ils étaient en train de bouger – parce que le Jardin d’Eden est une sorte de pré onirique où les fleurs reprennent vie. Ne soyez pas trompé par ce nom de jardin paradisiaque – ce n’est pas l’Eden qui était le lieu de bonheur éternel où Dieu, les gens, les animaux et les plantes vivaient dans une harmonie éternelle. Non, c’est l’Eden duquel l’homme pécheur a été chassé – un lieu inaccessible, mystérieux, peut-être même dangereux et avant tout : fermé et hors de portée de l’homme. L’origine du nom « Eden » n’a pas encore été établie – certains parlent du « jardin des délices », d’autres du « jardin fertile » - pourtant, ce nom fonctionne partout en tant que nom propre de ce lieu spécial. D’où l’idée d’appeler notre collection « Jardins d’Eden », la collection qui présente des fleurs merveilleuses et dangereuses à la fois. Le pluriel souligne ce contraste et cette ambiguïté. Finalement, personne ne sait à quoi ressemblait cet Eden - c’est comme s’il en existait plusieurs d’ailleurs : pas un seul jardin d’Eden, mais plusieurs jardins possibles. Les fleurs sur les papiers peints proposés par myloview ressemblent bien aux fleurs qui étaient surveillées par les chérubins aux épées flamboyantes. Sur les papiers peints de la collection Jardins d’Eden, même des fleurs innocentes comme les jacinthes des bois, les violettes et les tournesols que l’on voit souvent dans les prés ou dans les jardins, ont l’air psychédélique et dangereux, en jouant avec les conventions entre le mauvais goût et le chef d’œuvre, entre le rêve de cauchemar. La collection Jardins d’Eden n’est certainement pas pour les personnes trop sensibles.


Papiers peints à fleurs que vous n’avez jamais vus

Alors, une question s’impose : comment utiliser des motifs tellement audacieux en décorant l’appartement ? Bon, ces papiers peints ne conviendront pas à tous les types d’intérieur. Comme tout le monde le sait, les motifs très distincts – comme les fleurs sur les papiers peints de la collection Jardins d’Eden – exigent soit un entourage plutôt minimaliste et modéré, soit un arrangement permettant d’accueillir (pour ne pas dire supporter) un motif si expressif. Donc, si vous réfléchissez à quel type d’intérieur conviennent les papiers peints de la collection Jardins d’Eden, pensez avant tout à ces deux options. La première correspond à des intérieurs modérés, presque sévères – imaginez quelque chose ressemblant au style scandinave, mais sans chaleur ou charme particulier, très souvent présents dans les décorations de ce type. Les papiers peints de la collection Jardins d’Eden joueront le même rôle pour une décoration scandinave que la peinture d’Edvard Munch joue dans l’art scandinave. Les papiers peints de cette collection conviendront également aux intérieurs minimalistes qui ont besoin, tout en restant modérés, de quelque chose qui sera un élément fort en contraste avec une décoration un peu ennuyeuse et sans caractère. De l’autre côté, nous avons des intérieurs tout à fait différents : de vraies explosions de couleurs, motifs et dessins. Les papiers peints Jardins d’Eden conviendront très bien à ces intérieurs – ils seront encore un motif, encore une tache de couleur et un fond pour tous les autres accessoires fascinants. Le premier style de ce genre est le style bohémien, un mélange hippie inspiré de tous les pays du monde. Là, il n’y a pas de règles : tout doit être multicolore, intéressant et plein de motifs. Dans un tel lieu il est vraiment parfait de mettre le papier peint qui ressemble à une œuvre peinte sous hallucinogène. Il en est de même pareil pour le style éclectique qui a des valeurs semblables au style bohémien – il faut que ça soit diversifié et original. Pourtant, les intérieurs éclectiques contiennent d’habitude moins d’inspirations ethniques, très caractéristiques du style bohémien. Un papier peint de la collection Jardins d’Eden peut y ajouter une ambiance impressionnante, en complétant cette décoration déjà diversifiée. Les papiers peints de cette collection conviendront également à l’arrangement dans un style retro – même si, bien sûr, cela devrait être plutôt un style retro moderne, pas rustique.